Dans cet article, j'ai parlé de mon premier essai de création d'un couteau à partir d'un carrelet, ébauche de manche, en buis et d'une lame Opinel en carbone, retaillée. Cet essai ayant capoté à cause de la rainure trop large, j'ai recommencé avec plus de succès en utilisant un disque Dremel à tronçonner le bois.

Le façonnage du manche à la rape puis au papier de verre et à la laine d'acier me donnant satisfaction, j'ai finalement décidé d'utiliser une lame inox de n° 8 de jardin à la place de celle en carbone retaillée. Cette lame a été passée à la toile emeri de 60 à 320, puis au papier de verre 400 (frottage de la lame à la main sur les feuilles fixées à plat sur l'établi), puis à la laine d'acier 0000, pour tenter de faire du "tiré en long", pas vraiment réussi... mais ce n'est qu'un premier essai !

Après les modifications nécessaires du manche pour allonger la rainure qui avait été faite pour la lame carbone retaillée et donc plus courte, puis l'ajout de rondelles en laiton limées au niveau de l'axe de la lame pour réduire le léger jeu, il me restait à mettre un clou pour la butée de lame. Las... j'ai tenté un clou un peu plus gros que le trou précédemment foré, et le buis a fendu, m'obligeant à compléter la fracture pour pouvoir recoller, ce qui laisse une marque malgré le fort serrage pendant le collage. Il faudra donc recommencer, mais je vais quand même terminer ce couteau, en espérant que le matage du clou servant d'axe à la lame n'explosera pas le manche.

Ci-dessous deux photos prises avant le matage de l'axe : on voit nettement la ligne laissée par la cassure du bois.

Opinel buis lame jardin

Opinel buis fermé

L'ajout de nouveaux commentaires est désactivé