Ayant quitté la Provence pour le nord de l'Ardèche fin 2009, j'ai remarqué dans le tabac-presse local, sans trop m'y arrêter à l'époque (j'avais d'autres préoccupations), un couteau ardéchois.

Il y a un an, courant août 2011, je me suis de nouveau intéressé aux couteaux et j'ai cherché à en savoir un peu plus sur cet "Ardéchois", avant de me décider à en acquérir un. Je l'ai choisi à manche en noyer, un bois dont j'adore la texture, tout comme celle de l'olivier, mais hélas ce manche est trop peu veiné à mon goût !

L'Ardéchois

L'Ardéchois (fermé)

La rayure en travers de la lame est la conséquence d'un accident d'aiguisage... ????

L'ajout de nouveaux commentaires est désactivé